© Guilherme Romano

Nos activités

Jusqu’à présent, il n’existait pas de manière simple et transparente de contrôler la façon dont les êtres humains sont traités. Ceci a été problématique. Il est facile de négliger et de sous-évaluer un phénomène qui n’est pas mesuré.

L’Initiative pour la Mesure des Droits Humains (HRMI) comble cette lacune. Nous travaillons pour produire une base de données d’indicateurs d’accès facile qui résumera la performance des pays du monde entier dans le domaine des droits humains.

Nous voulons être exhaustifs ; pour cela, nous allons produire des indicateurs correspondant à l’ensemble des droits humains énoncés en droit international, en particuliers ceux présents dans les traités internationaux connus sous le nom de Charte Internationale des Droits de l’Homme.

Pour commencer avec les droits les plus fréquemment discutés, notre ensemble actuel d’indicateurs couvre les 13 droits humains suivants:

Cet ensembe couvre 5 droits économiques et sociaux et 8 droits civils et politiques.

Notre vision et notre mission  

Notre vision est celle d’un monde dans lequel les individus, les communautés, les gouvernements, les entreprises et la société civile ont une connaissance claire et nuancée de la performance de leur pays en matière de droits humains, et utilisent ce savoir pour apporter des changements juridiques et politiques qui améliorent la vie des populations.

Dans ce monde, tous les gouvernements demandent des conseils, pas seulement sur la manière de développer leur économie et d’augmenter leur PIB, mais aussi sur la manière d’améliorer la vie des populations en respectant, protégeant et remplissant mieux leurs obligations en matière de droits humains.

La contribution de l’HRMI à cette vision passe par notre mission :

Notre mission est de produire un changement mondial des outils de données concernant les droits humains qui suivent la performance des pays.

Nos valeurs

Transparence – Nos méthodes et leurs défauts sont présentés clairement : les utilisateurs de nos données savent d’où viennent nos indicateurs et peuvent nous aider à les améliorer.

Collaboration – Nous nous appuyons sur les connaissances d’experts dans le domaine des droits humains dans les pays pour lesquels nous développons des indicateurs, et nous jetons des ponts entre ces experts, des universitaires, et d’autres professionnels pour mieux comprendre et promouvoir ce qui peut améliorer le respect des droits humains.

Innovation – Nous recherchons activement des perspectives nouvelles à travers le développement de nouvelles mesures et de nouvelles manières de les utiliser pour avoir une influence sur le changement.

Indépendance – Afin d’être fiables et crédibles, nous produisons des indicateurs relatifs aux droits humains indépendamment des gouvernements ou d’autres acteurs qui pourraient être en conflit d’intérêts.