Nouveaux domaines de travail

Nous visons à mesurer tous les droits humains

L’objectif du HRMI est de mesurer la performance des pays en matière de respect de tous les droits humains prévus dans les traités internationaux.

Nous avons commencé par les droits contenus dans la Charte internationale des droits de l’homme – la déclaration universelle des droits humains, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Nous avons maintenant élaboré des mesures détaillées et solides pour cinq droits économiques et sociaux et sept groupes de droits civils et politiques, accessibles grâce à notre Rights Tracker.

Nous avons également commencé à travailler sur la mesure des :

  • Droits relatifs à l’orientation sexuelle, à l’identité et à l’expression sexuelles et aux caractéristiques sexuelles (SOGIESC).

Quels sont les autres droits humains existants ?

Il y a beaucoup d’autres traités à examiner.

À l’avenir, nous voulons lancer de nouveaux axes de travail pour mesurer les performances des pays sur de nombreux autres droits ou enjeux, notamment :

  • Les droits des femmes ; CEDAW (voir notre proposition – en anglais)
  • La discrimination raciale ; CIEDR
  • Le droit des réfugiés, demandeurs d’asile, personnes déplacées
  • Les droits des enfants ; CIDE
  • Le droits des personnes handicapées ; CDPH
  • Les procès, la justice, les procédures équitables
  • Les droits du travail
  • L’impunité
  • La torture (nous mesurons déjà ce phénomène, mais nous cherchons des partenaires pour développer ce domaine)
  • Entreprises et droits humains
  • Les droits humains en temps de crise climatique
  • L’apatridie
  • La liberté de religion
  • Droits des peuples autochtones ; DNUDPA

Vous voulez participer ?

Si vous avez des compétences, en tant que praticien des droits humains ou universitaire, dans l’un de ces domaines, nous serions ravis d’établir un partenariat avec vous à l’avenir. Il existe de nombreuses façons de participer.

Les deux choses dont nous avons besoin pour que ces nouveaux projets puissent voir le jour sont les suivantes :

  • Un leader académique
  • Le financement

N’importe lequel pourrait arriver en premier.

Une fois ces deux éléments essentiels en place, nous organiserions presque certainement un atelier international de co-conception pour recueillir les avis des praticiens et des universitaires du monde entier, sur ce qui est nécessaire et ce qui peut fonctionner.

Si vous souhaitez que le HRMI se développe pour fournir des données sur votre domaine en matière de droits humains, vous pouvez nous aider de l’une ou l’autre de ces manières :

  • Devenir le leader académique pour un nouveau domaine de travail. Pour la plupart des secteurs, il s’agira probablement d’un chercheur d’université ou de tout autre établissement de recherche, et ce projet constituera leur principal axe de recherche/d’étude pour (au moins) les prochaines années. La personne pourrait travailler en indépendante si le projet attirait suffisamment de fonds pour inclure son salaire/rémunération.
  • Suggérer à quelqu’un d’autre d’être le leader académique.
  • Aider à développer les nouveaux paramètres une fois le travail commencé, en participant éventuellement à l’atelier de co-conception.
  • Proposer une source de financement pour un nouveau domaine de recherche.
  • Collaborer avec l’HRMI sur une co-demande de financement de l’expansion (nous avons quelques idées d’où nous pourrions déposer une demande, mais nous savons que les demandes collaboratives ont souvent plus de chances d’aboutir).
  • Utiliser nos données actuelles dans votre propre travail (nous serions heureux de vous aider à le faire).
  • Parler à vos collègues de notre travail.
  • Parler aux collègues et aux bailleurs de fonds du fait qu’il vous faut de meilleures données dans votre domaine d’intérêt, et que l’HRMI peut aider à régler cela.
  • Suivez-nous sur TwitterYouTubeLinkedIn, et Facebook, et partagez nos posts pour que davantage de personnes découvrent comment nos données peuvent être utiles à leur travail.

Que devez-vous savoir d’autre ?

L’HRMI est une collaboration mondiale indépendante, à but non lucratif, d’universitaires et de praticiens.

Nous avons de solides valeurs directrices de collaboration, d’utilité, de rigueur, de transparence, d’innovation et d’indépendance.

Nous travaillons de manière non-hiérarchique. Chaque nouveau responsable est chargé de son domaine de travail, et libre de le faire avancer, avec le soutien de l’équipe élargie de l’HRMI.

Le financement du personnel pour un nouveau domaine de travail doit être obtenu en cours de route dans le cadre du projet : il n’y a pas de budget existant pour les nouveaux projets.

Les nouveaux membres de l’équipe peuvent être situés n’importe où dans le monde. Le siège de I’HRMI est situé à Wellington, en Nouvelle-Zélande, et une autre base d’opérations se trouve à l’Université de Géorgie, aux États-Unis. Nous travaillons avec des personnes de nombreux autres pays, nous sommes donc habitués à être une équipe répartie dans le monde entier.

Nous accueillons de nouveaux membres au sein de l’équipe de n’importe quelle région du monde. Nous invitons chaleureusement les personnes du Sud et des groupes sous-représentés à nous rejoindre au sein de l’équipe.

La langue de travail de l’équipe est l’anglais.

L’HRMI fait un travail passionnant et de pointe pour améliorer la vie des gens. Nous aimerions que davantage de personnes se joignent à nous.

Quelle est la prochaine étape ?

Jetez un oeil à ce que nous avons déjà fait, puis contactez-nous!