L’équipe

HRMI est un projet collaboratif unique rassemblant des professionnels des Droits Humains, des chercheurs, des universitaires et d’autres soutiens. Il est hébergé par le Motu Economic and Public Policy Research, un institut de recherche à but non lucratif basé en Nouvelle-Zélande et classé parmi les dix principaux think-tanks dans le monde. HRMI collabore aussi étroitement avec un certain nombre d’organisations académiques ainsi que plusieurs ONG travaillant dans le domaine des droits humains.

Équipe principale de HRMI

L’équipe de HRMI comprend des professionnels parmi les plus expérimentés dans le domaine, notamment des personnes ayant développé certaines des mesures des Droits Civils et Politiques les plus utilisées dans le monde ainsi que les auteurs lauréats des meilleures mesures des Droits Économiques, Sociaux et Culturels.

Anonyme
Anonyme
Coordinatrice pour l'Asie du Sud

Stephen Bagwell
Équipe des DES
Stephen Bagwell
Équipe dédiée aux métriques des droits économiques et sociaux
États Unis

Stephen s’attache avec passion à comprendre les causes et les conséquences économiques des agissements fâcheux des gouvernements. En tant que spécialiste des sciences politiques, il enseigne les droits humains, l’économie politique et le développement politico-économique. Il a participé à plusieurs projets de mesure dans les domaines des droits humains et du bien-être, dont notamment son mémoire qui portait sur la mise au point de métriques permettant de mesurer les progrès accomplis vers la réalisation des Objectifs de développement durable. Stephen concentre ses recherches récentes sur le point d’intersection entre la sécurité humaine et l’économie. En 2019 il a obtenu un doctorat en philosophie de l’université de Georgie et enseigne actuellement à l’université Missouri- St Louis.

Morgan Barney
Équipe des DCP
Morgan Barney
Équipe des mesures des droits civils et politiques
États Unis

Morgan Barney est une étudiante diplômée de deuxième année à l’Université de Géorgie. Elle a obtenu une licence en études internationales au Covenant College où elle a commencé à étudier les droits humains, en particulier les tendances de la traite des êtres humains en Europe de l’Est. Morgan s’est rendue six fois en Moldavie, où elle a effectué la majeure partie de son travail de défense des droits humains. À l’été 2019, elle a effectué un stage de recherche auprès de l’ONG internationale des droits humains International Justice Mission à Washington, DC.

Anne-Marie Brook
Co-fondatrice
Anne-Marie Brook
Anne-Marie Brook - Co-fondatrice / Responsable Vision et Stratégie
Nouvelle-Zélande

Économiste de formation, Anne-Marie se voue à apporter un changement au système. Sa capacité à avoir une vue d’ensemble lui permet d’aider les autres à voir comment leurs compétences pourraient être mises en pratique pour faire du monde un endroit meilleur. Elle a cofondé HRMI du Motu Economic and Public Policy Research et dirige HRMI qui est une collaboration innovante d’experts des droits humains venant du monde entier. Avant de se lancer dans le domaine des droits humains, elle a travaillé comme économiste pour l’OCDE et dans le secteur public néo-zélandais. Elle est titulaire d’un diplôme de psychologie d’un diplôme d’économie obtenus à l’Université d’Otago et d’un MPA en économie de la School of Public and International Affairs (SPIA) de l’Université de Princeton, dans laquelle elle a étudié grâce à une bourse Fullbright.

Eduardo Monteiro Burkle
Analyste de recherche
Eduardo Monteiro Burkle
Éditeur et analyste de recherche
Brésil

Eduardo est un avocat et militant des droits humains du Brésil. Il a récemment terminé sa maîtrise en droits humains dans la démocratisation, concentrant ses recherches sur l'expérience de la justice transitionnelle au Brésil.

K. Chad Clay
Cofondateur
K. Chad Clay
Co-fondateur / Responsable de la recherche et de la conception en méthodologie
États Unis

Politologue, Chad cherche à mieux comprendre les pratiques en matière des droits humains et s’intéresse également à la violence politique, à la dissidence organisée et au développement économique. Chad enseigne les droits de l’homme, les relations internationales et l’économie politique à la School of Public and International Affairs (SPIA) de l’Université de Géorgie et a de nombreuses publications dans des revues de haut niveau. Il est l’un des cofondateurs d’HRMI et il est responsable de la conception et du développement de nos indicateurs relatifs aux Droits Civils et Politiques. Il apporte avec lui plus d’une décennie d’expérience dans le domaine de la mesure des droits humains, entre autres en tant que codirecteur du CIRI Human Rights Data Project (maintenant terminé). Chad a obtenu son doctorat en sciences politiques à l’Université de Binghamton en 2012.

Francesca Hart
Responsable des finances et des opérations
Francesca Hart
Responsable des finances et des opérations
Nouvelle-Zélande

Francesca est passionnée par les questions d’équité et y a consacré sa carrière, ayant travaillé dans la lutte contre le dopage, la santé et maintenant les droits humains au Royaume-Uni et en Nouvelle-Zélande. Francesca est titulaire d’un BCom en comptabilité et marketing de l’Université d’Otago et d’une formation en ressources humaines et en finance, ce qui l’a bien préparée pour une carrière dans les opérations commerciales.

Victoria Hawley
Communications
Victoria Hawley
Communications
Pays de Galles

Tori est une étudiante canadienne qui vit actuellement au Royaume-Uni. Elle a récemment obtenu une licence en relations internationales de l'Université Western et étudie actuellement pour obtenir une maîtrise en droit avec un diplôme en criminologie à l'Université de Liverpool. Tori s’intéresse au droit pénal international et aux droits relatifs à la sécurité de l'État.

Elizabeth Kaletski
Droits de l'enfant
Elizabeth Kaletski
Chargée de recherche
États Unis

Liz est professeure agrégée d'économie au Ithaca College. Son expertise se situe à l'intersection de l'économie appliquée du travail et du développement. Son expertise a conduit son enseignement et ses recherches à couvrir un large éventail de sujets, notamment les droits économiques et sociaux, les droits des enfants, les inégalités et l'économie de genre. Avant de rejoindre le groupe de résistance Faulty à Ithaca College, elle a obtenu son doctorat de l'Université du Connecticut en 2014.

Thalia Kehoe Rowden
Communications
Thalia Kehoe Rowden
Responsable des communications
Nouvelle-Zélande

Thalia est une écrivaine, rédactrice en chef et militante qui a rejoint Amnesty à 13 ans. Elle est titulaire d’une licence universitaire en linguistique et d’un LL.B. (bachelière en droit) (avec mention) de l’Université Victoria de Wellington, où elle s’est principalement intéressée au droit international des droits humains. Après avoir obtenu son diplôme en théologie appliquée du Carey Baptist College à Auckland, elle a travaillé comme pasteure baptiste à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, puis chez Partners Relief & Development en Asie du Sud-Est.

Meridith Lavelle
Équipe des DCP
Meridith Lavelle
Équipe dédiée aux métriques des droits civils et politiques
États Unis

Meridith est étudiante en master à la faculté de sciences politiques et d’affaires internationales de Georgie. Animée par son désir de voir les droits humains progresser, de toujours mieux comprendre les différents obstacles auxquels se heurtent les droits humains, ainsi que d’éduquer et de sensibiliser aux droits humains, elle se consacre à l’approfondissement de ses contributions à travers ses recherches empiriques et ses collaborations avec d’autres personnes. Son programme de recherche se concentre sur les intersections entre les droits humains, la dissidence/répression, la démocratisation et les technologies/médias.

Sam Manuela
Data Lead pour le Pacifique
Sam Manuela
Data Lead pour le Pacifique
Îles Cook

Originaire des Îles Cook, Sam est maître de conférences et chercheur en psychologie à l’Université d’Auckland. Dans le cadre de son doctorat portant sur le développement d'échelles, il a élaboré des outils psychométriques qui reflètent les valeurs et les concepts d’identité et de bien-être dans le Pacifique. Les recherches actuelles de Sam portent sur les troubles mentaux et les connaissances, les croyances et les comportements qui les entourent. Il dirige aujourd’hui une étude visant à recenser la prévalence des troubles mentaux sur les Îles Cook. L'intérêt qu'il porte à l'HRMI rejoint ses passions : voir la réalité dans le Pacifique prise en compte dans la recherche quantitative et de s’assurer que des données de grande qualité profitent aux communautés du Pacifique.

Asia Parker
Équipe RCR
Asia Parker
Équipe de mesure de la RCR
États Unis

Asia est une doctorante en affaires internationales spécialisé dans les droits de la personne. Elle s'intéresse à la manière dont les groupes sous-représentés, en particulier les femmes, luttent pour l'égalité et à la manière dont l'aide étrangère peut soutenir leurs efforts. Son programme de recherche examine la sécurité humaine, l'intervention étrangère, la violence sexuelle et les études féministes en RI avec des accents régionaux sur le Moyen-Orient et le Pacifique.

Matthew Rains
Équipe des DCP
Matthew Rains
Équipe des mesures des droits civils et politiques
États Unis

Matthew se consacre à l’usage de la recherche pour le progrès et l’amélioration des conditions des droits humains dans le monde, à travers la création de données et la capacitation des défenseurs des droits de l’homme. Il est un acteur des sciences sociales ayant accumulé sept ans de projets de mesures des droits humains, dont plusieurs années en tant que membre de l’équipe Droits civils et politiques de l’Initiative pour la mesure des droits de l’homme (HRMI). Ses recherches se concentrent sur la discrimination et l'oppression à l’encontre de personnes marginalisées, les violences politiques/conflits civils et la résolution de problèmes de mesure difficiles en sciences politiques. Matthew est un doctorant à l’université de Georgia et a donné des cours sur les organisations internationales et les guerres contemporaines.

Susan Randolph
Cofondatrice
Susan Randolph
Cofondatrice et responsable des Droits Économiques et Sociaux
États Unis

Portant depuis toujours un grand intérêt au bien-être des individus et au développement économique, Susan a repoussé les frontières de notre connaissance et cherché à développer une approche innovante pour mesurer le respect des droits Économiques et Sociaux. Son récent livre décrivant son approche, Fulfilling Social and Economic Rights, avec Sakiko Fukuda-Parr et Terra Lawson-Remer (Oxford University Press, 2015), a reçu le prix du meilleur livre de l’année 2016 de la section Droits Humains de l’Association Américaine de Sciences Politiques. Susan est Codirectrice de l’Economic and Social Rights Empowerment Initiative (ESREI), et Codirectrice du programme de recherche sur les Droits Économiques et Sociaux de l’Institut des droits humains de l’Université du Connecticut. Elle est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Cornell.

Pratibha Singh
Partnerships
Pratibha Singh
Partnerships
Nouvelle-Zélande

Indienne et néozélandaise, Pratibha est née en Angleterre. Elle a voyagé, étudié et travaillé sur 5 continents.  Elle a récemment terminé un baccalauréat en études mondiales avec une spécialisation en environnement mondial et développement durable. La décolonisation, la durabilité ainsi que la citoyenneté mondiale la passionnent. En 2018, sélectionnée par la fondation FutureTalks comme étant l’un des 100 acteurs du changement dans le monde, elle a participé à une expédition dans l’Arctique. Elle a précédemment aidé ou entrepris des recherches sur les droits autochtones, environnementaux et cybernétiques au Women’s Earth and Climate Action Network International, au George Mason Centre for the Natural Environment et, plus récemment, à la Business School de l’Université d’Auckland.

John (Jay) Stewart
Équipe des DES
John (Jay) Stewart
Équipe dédiée aux métriques des droits économiques et sociaux
États Unis

John (Jay) Stewart est chercheur dans les domaines de la sociologie des sciences, de la justice environnementale et des droits humains. Avant de devenir professeur émérite en 2014, il a enseigné la sociologie, les méthodes de recherche et les statistiques à la Washington State University et à l’Université de Hartford. Il a poursuivi, plus récemment, son travail sur la justice sociale et les questions environnementales et fait partie de notre équipe dédiée aux métriques sur les droits économiques et sociaux. Il a obtenu son doctorat à l’Université du Wisconsin à Madison.

Seuta’afili Patrick Thomsen
Data Lead pour le Pacifique
Seuta’afili Patrick Thomsen
Data Lead pour le Pacifique
Samoa

Patrick est un universitaire et chercheur samoan de formation interdisciplinaire. Il a suivi des études sur le Pacifique et des études internationales, ainsi que des études sur le genre et les LGBT, la politique, le développement et les droits humains. Il est actuellement maître de conférences en études sur le Pacifique à l'Université d'Auckland où il enseigne les études sur le Pacifique, sur le genre, les études asiatiques et des programmes d'études internationaux. Patrick se passionne pour la recherche de nouveaux moyens qui permettront de mieux intégrer le Pacifique dans les débats mondiaux portant sur des sujets comme les droits humains, la sexualité et le genre et la promotion de toutes les communautés du Pacifique.

K. Anne Watson
Droits de l'enfant
K. Anne Watson
Chargée de recherche
États Unis

Anne est passionnée par l'éducation aux droits humains, la collecte de données pouvant être utilisées pour tenir les gouvernements responsables des abus, et la communication des recherches pour un large public afin qu'elles puissent être utilisées pour faire avancer les choses. Elle est politologue forte de plus de six ans d'expérience dans la mesure des expériences en matière de droits humains. Ses recherches portent principalement sur l'intégration du droit international des droits humains dans les politiques nationales, en particulier pour les droits des femmes et les droits économiques. Annie a obtenu son doctorat de l'Université de Géorgie en 2020 et donne actuellement des cours sur les droits humains et les méthodes quantitatives à l'Université de Floride.

 

Ambassadeurs HRMI

Les ambassadeurs HRMI sont nos partenaires locaux – des personnes qui font partie de la communauté locale des droits humains et dont les valeurs sont en accord avec les nôtres. Ils jouent un rôle de liaison important entre HRMI et  la communauté locale des droits humains et nous aident à identifier les personnes susceptibles de répondre à l’enquête dans leur pays. Les ambassadeurs HRMI de certains pays souhaitent rester anonymes et ne figurent pas dans cette liste.

Megan McDonough
États Unis
Megan McDonough
États Unis

Megan est une avocate des droits humains qui a consacré sa carrière à défendre la liberté de mouvement pour tous, en particulier les personnes les plus vulnérables aux dommages. Elle est actuellement avocate surveillante au Projet international d’assistance aux réfugiés (IRAP), basé à New York. Avant de se joindre l’IRAP, Megan a travaillé partout en Asie du Sud-Est et en Afrique du Nord, dirigeant des équipes juridiques dans la défense des droits et de la protection des réfugiés.

Simão Hossi
Angola
Simão Hossi
Angola

Simão est journaliste, défenseur des droits des femmes et de l’égalité des sexes et militant civique en Angola. Il est également poète, photographe et blogueur depuis 2009. Il a écrit pour les sites de Clube K et Revista Pueblo. Actuellement, il écrit régulièrement pour Radio Angola et Global Voices. Il termine actuellement la troisième année du cours de sciences de la communication à l’Université indépendante d’Angola et a participé à des débats et conférences sur les droits humains aux niveaux national et international.

Hala Al-Dosari
Arabie Saoudite
Hala Al-Dosari
Arabie Saoudite

Hala Al-Dosari est une chercheuse saoudienne en genre et santé, qui se concentre sur les déterminants sociaux de la santé des femmes et la violence contre les femmes en Arabie saoudite. Elle est actuellement Wilhelm Fellow au Centre d’études internationales du MIT et siège aux conseils consultatifs de la division Moyen-Orient/Afrique du Nord de Human Rights Watch et du Centre du Golfe pour les droits humains. Auparavant, elle a été chercheuse résidente au Centre pour les droits humains et la justice mondiale de l’Université de New York et chercheuse invitée au Radcliffe Institute de l’Université Harvard et à l’Arab Gulf States Institute à Washington, DC. Al-Dosari a obtenu un doctorat de l’Université Old Dominion et une maîtrise de l’Université de Surrey au Royaume-Uni.

Julia Legner
Arabie saoudite
Julia Legner
Arabie saoudite

Julia Legner est politologue et professionnelle des droits humains. Elle est cofondatrice de l’ONG de défense juridique MENA Rights Group, basée à Genève, et directrice de l’aspect légal pour l’ONG saoudienne ALQST for Human Rights, basée à Londres. Mme Legner a plus de sept ans d’expérience professionnelle en matière d’assistance juridique et de défense des victimes de violations des droits de la personne et du travail dans la région MENA. Elle est titulaire d’un B. en relations arabes et internationales de l’Université de Westminster et d’une M. en politique du Moyen-Orient de la School of African and Oriental Studies de la University of London.

Ana Teresa C. Khatounian
Brésil
Ana Teresa C. Khatounian
Brésil

Ana Teresa est brésilo-arménienne, chercheuse indépendante et consultante en matière de politiques et de Droits humains. Elle a de l'expérience dans le domaine du droit au logement, de l'accès à la justice, de l'autonomisation de la communauté et des droits de l'enfant. Elle est titulaire d’une licence en droit de l’université d’État de Londrina et d’une maîtrise en Justice transitionnelle, droits humains et état de droit de l’Académie de Genève de droit international humanitaire et de droits humains.

Hwanhee Lee
Corée du Sud
Hwanhee Lee
Corée du Sud

Hwanhee Lee est avocate à la Dongcheon Foundation, une fondation de droit public. Après avoir obtenu son BAC, elle a rejoint Ernest & Young, un cabinet mondial e conseil en affaires et a travaillé comme consultante senior pendant 5 ans avant de fréquenter une faculté de droit où elle a étudié le droit pour devenir avocate pro bono à temps plein. En mettant l'accent sur le plaidoyer juridique et la réforme des politiques pour les réfugiés et les migrants, ses intérêts actuels incluent l'enregistrement universel des naissances, la non-discrimination contre les étrangers et les femmes, les droits des travailleurs, ainsi que l'interprétation et la mise en œuvre nationales des traités internationaux relatifs aux droits humains. Hwanhee a obtenu une licence en sciences politiques et diplomatie en 2010, un Juris Doctor en 2020 et a été admise au Barreau coréen en 2021.

Dr. Vickie Casanova-Willis
États Unis
Dr. Vickie Casanova-Willis
États Unis

Dr. Vickie Casanova-Willis, MBA (Maîtrise en administration des affaires, MAT (Maître ès Arts), PhD (Doctorat), est directrice général du US Human Rights Network (USHRN), un réseau national de plus de 300 organisations et de centaines de personnes travaillant depuis 2003 à l'instauration d'une culture des droits humains centrée sur l'être humain aux États-Unis. Précédemment, elle a été présidente du National Conférence of Black Lawyers (NCBL), membre fondateur du US Human Rights Cities Alliance, et co-fondatrice du nouveau US Human Rights Network Foundation. Dr. Vickie a offert des dizaines d’années d’engagement auprès de zones mal desservies et de familles d'ethnicités et nationalités variées afin de démanteler un racisme structurel à travers l’éducation interdisciplinaire et le travail culturel. Elle a été co-organisatrice, à l’occasion du 2016 Midwest US, de visites du Groupe de travail d’experts de l’ONU sur les personnes afro-descendantes et du Groupe de travail sur la détention arbitraire ; mais aussi été co-autrice de plusieurs rapports et articles de parties prenantes ; et a fourni + organisé les témoignages à la Commission interaméricaine des droits de l'homme (OAS-IACHR), l’Examen périodique universel (UPR), le Comité contre la torture (CAT), la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale (ICERD), le Conseil des droits de l'homme (HRC) concernant les violations des droits humains et les solutions conçues par les populations directement touchées.

Nalini Singh
Fidji
Nalini Singh
Fidji

Nalini Singh, originaire de Fidji, est une féministe et une spécialiste du développement social. Elle possède plus de 18 ans d'expérience dans la conception, la mise en œuvre, la gestion, le suivi et l'évaluation des droits des femmes et des programmes de développement en Asie-Pacifique. Après 12 ans de collaboration dans des ONG régionales, elle est rentrée chez elle il y a plus de 4 ans pour diriger le Mouvement pour les droits des femmes de Fidji - un poste qu'elle occupe aujourd'hui. Elle est passionnée par de nombreuses thématiques qui touchent les femmes et lutte tant que possible pour placer les femmes au centre des préoccupations en matière d'égalité, de droits et de développement.

Broderick Mervyn
Fidji
Broderick Mervyn
Fidji

Broderick (du/des village(s) de Oinafa, Rotuma et Juju, Rotuma) est né et a grandi à Nadi, Fidji, où sa passion est de travailler avec et pour les peuples du Pacifique à travers le monde. Il termine ses études en droit et en politique à l’Université du Pacifique Sud. Il a été un ardent défenseur de questions telles que l’engagement des jeunes, l’accessibilité à la justice, les droits humains et les changements climatiques dans des forums nationaux, régionaux et internationaux et il est actuellement coordonnateur de Ignite4Change.

Catherine Evans
Îles Cook
Catherine Evans
Îles Cook

Catherine est passionnée par l'accession au pouvoir des jeunes femmes des îles Cook et par l'aide à apporter à ces femmes pour qu'elles puissent surmonter les obstacles à l'exercice du pouvoir tels que la violence domestique, la pauvreté et le manque de possibilités d'éducation et d'emploi. Elle a eu la chance d'acquérir, au cours de sa carrière juridique, des compétences qui lui permettent de fournir cette assistance. Catherine est avocate dans un cabinet privé aux îles Cook. L'expérience de Catherine couvre la pratique du droit de la famille, du droit du travail, du droit public et administratif, de l'environnement, du droit des contrats, de la divulgation d'informations officielles et des lois sur la lutte contre la corruption et le financement du terrorisme.

Jennifer Kusapa
Îles Salomon
Jennifer Kusapa
Îles Salomon

Jennifer est journaliste aux Îles Salomon. Ses articles portent sur la criminalité et les procédures et décisions judiciaires. Jennifer se consacre avec passion à encourager les changements positifs au sein de sa communauté. Elle a notamment sensibilisé ses compatriotes à leurs droits juridiques et humains.

Dr. Lenin Raghuvanshi
Inde
Dr. Lenin Raghuvanshi
Inde

Dr. Lenin Raghuvanshi est un militant des droits des Dalits et un entrepreneur social indien. Il a grandi dans l'État d'Uttar Pradesh, où il a constaté des relations inégales entre les hommes et les femmes, les hommes étant plus forts, violents et contrôlant les femmes. Il a choisi une autre voie et est devenu l'un des membres fondateurs du Comité de vigilance du peuple sur les droits humains (OHCHR), une ONG basée à Varanasi qui œuvre pour l'amélioration des couches marginalisées de la société. Son travail a été récompensé par des prix comme le Gwangju Human Rights Award (2007), le prix ACHA Star Peace Award (2008),  le prix international des droits humains de la ville de Weimar. (2010), et the Karmaveer Maharatna Award (2019).

Savita Ali
Inde
Savita Ali
Inde

Savita Ali est une avocate féministe et une militante des droits humains qui a 15 ans d'expérience de travail sur le terrain sur des questions telles que les droits des Dalits, les droits des minorités, les droits et l'autonomisation des femmes et la marginalisation identitaire. Elle est actuellement administratrice déléguée d'Eva Foundation et membre de l'équipe centrale du « Dalit Women Fight », où elle dirige la gestion des programmes, des communications et des activités de mobilisation communautaire. Elle exerce la profession d'avocat à la Haute Cour de Patna, dans l'État de Bihar.

Mohammed Shamma
Jordanie
Mohammed Shamma
Jordanie

Mohammed Shamma est un journaliste jordanien spécialisé dans les droits humains. Depuis 2014, il travaille comme formateur aux médias basé à Amman, en Jordanie, pour l’organisme canadien Journalists for Human Rights. Ces 15 dernières années, Shamma a produit et présenté plusieurs programmes radiophoniques de premier plan sur Balad Radio, la principale radio communautaire d’Amman, et il a également produit une série de documentaires axés sur les droits humains. Shamma travaille aux côtés de journalistes jordaniens de plusieurs médias pour produire des reportages sur les droits humains avec des données  journalistiques.

Aina Shormanbayeva
Kazakhstan
Aina Shormanbayeva
Kazakhstan

Aina Shormanbayeva défend les droits de la personne au Kazakhstan. Elle a commencé son travail en tant qu’avocate spécialisée dans les droits de la personne en 2002. Depuis 2010, elle a organisé et dirigé l’International Legal Initiative Public Foundation, l’une des principales organisations de défense des droits de la personne au Kazakhstan. Aina est engagée dans la défense et la promotion des droits civils et politiques. Cela comprend l’assistance juridique aux groupes vulnérables tels que les victimes de torture et de traite de personnes ainsi que les réfugiés et les personnes sans logement et sans papiers. Une partie importante de son travail est la promotion des droits de la personne dans la législation du Kazakhstan.

Sharon Wangechi Muriuki
Kenya
Sharon Wangechi Muriuki
Kenya

Sharon est avocate. Elle s'intéresse à la promotion de la gouvernance agricole, de la sécurité alimentaire, des droits fonciers et des droits des populations autochtones au Kenya. Elle espère renforcer ses compétences en matière de contentieux des de l'homme et sur l'accès agro-économique aux et pour les communautés minoritaires au Kenya.

Aida Baijumanova
Kirghizistan
Aida Baijumanova
Kirghizistan

Aida Baijumanova a travaillé dans le domaine des droits humains depuis 2004. Depuis 2007 elle a participé à la gestion d’affaires de protection des droits de groupes vulnérables, et depuis 2010 à la protection des droits de victimes de conflits inter-ethniques dans le sud du Kirghizistan et les droits des défenseurs des droits humains. Depuis 2018, elle coordonne le projet « Protection des droits contre la torture et mauvais traitements », mis en place grâce au support des Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour les victimes de torture.  Elle est actuellement directrice générale de « BIR Duino Kyrgyzstan », un mouvement pour les droits de l'homme au Kirghizistan.

Vehia Wheeler
La Polynésie française
Vehia Wheeler
La Polynésie française

Née et élevée à Hawaï, et ayant des racines ancestrales à Mo'orea et Mangareva, en Polynésie française, l'éducation de Vehia lui a insufflé une passion pour les environnements insulaires sains et équilibrés (pono). Elle est basée à Tahiti, en Polynésie française, et est la co-fondatrice de Sustainable Oceania Solutions, une société de conseil en responsabilité sociale et environnementale. Elle est une fervente défenderesse des droits des indigènes et de la perpétuation de sa culture indigène.

Eliala (Ellie) Christina Fihaki
Les Tuvalu
Eliala (Ellie) Christina Fihaki
Les Tuvalu

Ellie a travaillé dans la région du Pacifique pour différentes organisations et différents gouvernements nationaux pendant dix-sept ans. Son travail est centré sur la gouvernance de l'environnement, en particulier l'élaboration de stratégies/politiques, la gestion de projets dans le domaine de la conservation de la biodiversité, l'adaptation au climat et le financement du climat. Ellie a une expérience d'enseignement au niveau tertiaire, a co-écrit un livre « Plants of Tuvalu » et a récemment eu l'occasion d'écrire un rapport sur le genre et le financement climatique pour Oxfam dans le Pacifique. Dans le domaine des droits humains, elle s'intéresse aux droits des indigènes - préserver leur identité, maintenir le lien entre les gens, la terre et l'océan.

Adama K. Dempster
Libéria
Adama K. Dempster
Libéria

Adama est un militant libérien pour les droits humains et la justice avec plus de 10 ans d’expérience dans le domaine des droits humains et de la justice transitionnelle aux niveaux national et international. Il est actuellement directeur national fondateur et enquêteur principal des enquêteurs indépendants sur les droits humains (Independent Human Rights Investigators – IHRI) et secrétaire général de la Plate-forme de défense des droits humains de la société civile du Liberia.

Hartini Zainudin
Malaisie
Hartini Zainudin
Malaisie

Hartini Zainudin est une militante des droits des enfants en Malaisie et est actuellement consultante pour une organisation humanitaire locale. Elle est cofondatrice de Yayasan Chow Kit, une ONG malaisienne promouvant les droits et la protection des enfants par le biais de prestations de services à Kuala Lumpur. En tant que représentante d'une organisation des Nations Unies en Asie du Sud-Est, elle a également travaillé en étroite collaboration avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l'UNICEF Malaisie. Hartini a été membre du Conseil consultatif national du ministère de la Femme, de la Famille et du Développement communautaire sur le bien-être et la protection des enfants et a formé l'Agence des États-Unis pour les services d'immigration et les douanes sur les questions de traite des enfants.

Ian Yee
Malaisie
Ian Yee
Journaliste d'investigation
Malaisie

Ian Yee est un journaliste d’investigation et d’impact primé dont le travail se concentre sur les questions de justice sociale. Il est l’un des fondateurs de The Fourth, une entreprise sociale à but non lucratif utilisant le journalisme d’investigation, le contenu multimédia et le plaidoyer numérique créatif pour soutenir les mouvements de justice sociale. The Fourth offre aussi une formation et un soutien aux organisations de la société civile. Il est également directeur général de l’Environmental Reporting Collective (ERC), un collectif mondial acclamé de journalistes d’investigation créant des projets collaboratifs innovateurs sur les crimes environnementaux. M. Yee est aussi conseiller national pour l’Unicef en Malaisie. Sur le plan personnel, il a été sélectionné en tant que dirigeant de la Fondation Obama, ainsi qu’Acumen Academy Fellow, lauréat de la GenT et participant au UK International Leadership Programme.

Camila Ruiz Segovia
Mexique
Camila Ruiz Segovia
Mexique

Camila est titulaire d'une licence en sciences politiques de l'Université de Brown et d'un master en justice transitionnelle et droits humains de l'Académie de Genève. Elle a collaboré avec des organisations de défense des droits humains et des groupes de réflexion basés au Mexique, en Europe et aux États-Unis, notamment l'Essex Transitional Justice Network, Impunity Watch et le Watson Institute for International and Public Affairs. Elle est actuellement chercheuse principale au sein du groupe de réflexion Justicia Transitional en México. Ses travaux et recherches portent sur la participation des victimes aux processus de vérité et de justice en Amérique latine, ainsi que sur le suivi et l'évaluation des politiques en matière de droits humains au Mexique.

Carlos Zazueta
Mexique
Carlos Zazueta
Mexique

Carlos effectue des recherches sur le Mexique pour Amnesty International. Il est responsable de la collecte et de l’analyse de données en matière de violations des droits humains, ainsi que de la fourniture de conseils sur les questions juridiques et politiques. Avocat de formation, il travaillait précédemment comme avocat au Centre pour la justice et le droit international, où il a représenté des cas devant le Système interaméricain des droits de l’homme. Carlos apporte à HRMI son expertise en tant qu’avocat et militant des droits humains dans les Amériques. Il a participé à plusieurs séminaires HRMI et à plusieurs discussions sur la façon d’optimiser la présentation des données.

Tomás Queface
Mozambique
Tomás Queface
Mozambique

Tomás est un chercheur et activiste mozambicain. Il s'intéresse au développement social, à l'industrie extractive et à l'ICT4D (technologies de l'information et de la communication au service du développement). Il est titulaire d'un master en anthropologie du développement et de la transformation sociale de l'Université du Sussex en Angleterre. Depuis 2015, il travaille avec les communautés touchées par l'exploitation minière au Mozambique et en Afrique du Sud.

David Matsinhe
Mozambique/Angola
David Matsinhe
Mozambique/Angola

David est le spécialiste des recherches lusophones à Amnesty International, basé à Johannesburg, en Afrique du Sud. La plus grande partie de son travail cible l’Angola et le Mozambique. Il se passionne pour les moyens créatifs et innovants permettant de promouvoir le changement positif auprès du public, et apporte son expertise à l’élaboration de la méthodologie d’enquête d’experts en droits civils et politiques de HRMI. Précédemment, il a travaillé comme chargé de cours en études du développement et de l’innovation sociale à l’Université de Johannesburg et comme conseiller principal en gestion du changement de la Banque mondiale au ministère de l’Éducation au Mozambique. David a obtenu en 2009 son doctorat en sociologie politique à l’Université d’Alberta où il bénéficiait d’une bourse d’études supérieures du Canada.

Ben Lomai
Nauru
Ben Lomai
Nauru

Ben travaille depuis 27 ans comme avocat plaidant depuis son admission au barreau de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il a également été admis au barreau de l’État de Victoria à Melbourne. Ben dirige un cabinet d’avocats, Lomai & Lomai Attorneys, depuis plus de 20 ans maintenant. Il a aidé plus de 1 000 demandeurs d'asile et réfugiés dans le cadre du programme australien offshore.

Jay Gataua
Niue
Jay Gataua
Niue

Jay est né et a grandi à Niue et y vit toujours avec son mari et ses 3 filles. Il est titulaire d’une licence de l’Université de Canterbury et d’une licence en droit de l’Université du Pacifique Sud. Il a occupé divers postes à Niue au fil des ans et, au cours des trois dernières années, a occupé le poste d’officier de coordination des Nations Unies pour Niue. Il parle couramment le Vagahau Niue et l’anglais.

Yolene Koteureu
Nouvelle-Calédonie
Yolene Koteureu
Nouvelle-Calédonie

Originaire de l'île des Pins, Yolene a une expérience dans les domaines des droits humains, de l'inclusion sociale, de l'éducation et du développement, et travaille principalement en Nouvelle-Calédonie. Elle bénéficie d’une expérience au sein d'organisations internationales telles que l'Organisation des Nations Unies pour les femmes faisant des recherches sur la mobilisation des ressources et sur les politiques d'aide publique au développement (APD) des États membres de l'ONU pour les allocations et les priorités liées à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. En 2020, lorsqu'elle travaillait au Haut-Commissariat aux droits humains, ses missions se sont concentrées sur les programmes de renforcement des capacités des représentants des peuples autochtones se rapportant aux mécanismes des droits humains dans les forums internationaux. À ce jour, intervenant comme personne ressource, elle conseille et parle au nom du conseil coutumier de Djubea Kapume, en particulier dans ses diverses initiatives auprès des forums internationaux sur les questions de droits des peuples autochtones et de changement climatique, les droits des jeunes, les droits et l'autonomisation des femmes. Yolene est titulaire d'une maîtrise en études internationales et en sociologie de La Sorbonne Nouvelle et de la Colin Powell School. Elle soutient fermement que l'éducation est une voie essentielle pour changer les attitudes et les comportements afin de construire une culture des droits humains mondiaux et de la citoyenneté sociale.

Yanamlyn Yana
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Yanamlyn Yana
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Yanamlyn est la fondatrice de Ätitäi Initiative qui aide à doter les écoles rurales de ressources appropriées pour un apprentissage de qualité, efficace et intelligent. Elle est également coordinatrice de campagne pour Senisim Pasin, une initiative de la Fondation Papua New Guinea Tribal qui aborde les problèmes de GBV et SABV (Sorcery Accusation Based Violence) en PNG par le biais d'un travail de plaidoyer. Yanamlyn est passionnée par la défense de l'égalité en matière de possibilités d'éducation et d'emploi, ainsi que par la sensibilisation à la violence à l'égard des femmes et des enfants.

Diane Kambanei
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Diane Kambanei
Papouasie-Nouvelle-Guinée

Diane est une défenseresse des droits des femmes et de la santé sexuelle et reproductive des adolescents en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle siège au conseil d’administration de l’organisation de jeunesse OlaFou PNG et de Safe Motherhood Alliance PNG (SMALL PNG). Elle anime l’émission télévisée EXTRA, qui se concentre sur des histoires qui autonomisent les femmes et les jeunes en PNG. Diane est titulaire d’une bourse Chevening et a récemment terminé sa maîtrise en santé mondiale spécialisée en santé sexuelle et reproductive de l’Université Queen Margaret à Édimbourg, au Royaume-Uni.

Sylvette Balungwe
République démocratique du Congo
Sylvette Balungwe
République démocratique du Congo

Sylvette, défenseur des droits de la personne, met l’accent sur les droits des femmes sur l’égalité des sexes. Dévouée dans son rôle d’éducatrice aux droits de la personne, elle coordonne les activités liées à l'émancipation des femmes ainsi qu’à la sensibilisation à la Déclaration universelle des droits de l'homme à l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme, en République démocratique du Congo.  Elle a contribué à la mise en œuvre de plans et de programmes liés à la violence sexuelle et sexiste. Ces programmes, développés pour former les enseignants et les élèves du niveau secondaire, améliorent la perception de l’équilibre entre les sexes et diffusent un message positif de masculinité saine. Ceux-ci sont présentés sous forme de campagnes de sensibilisation et de plaidoyer communautaires.

Jen Ang
Royaume-Uni
Jen Ang
Royaume-Uni

Jen est une avocate spécialisée dans la défense des droits humains. Elle est la cofondatrice et codirectrice de JustRight Scotland, une association caritative de juristes engagés dans la défense des droits humains. Elle est chargée du développement de l'association et elle en supervise la ligne politique, la communication sur les travaux de recherche et sur la stratégie, ainsi que les campagnes. Elle est habilitée à exercer en Écosse, en Angleterre, au pays de Galles et dans l'État de New-York, aux États-Unis. Elle est une experte juridique des procédures d'asile, des droits humains, des droits des enfants et des droits des survivants de la torture.  Jen est également chargée de conférence en droit à l'Open University en Écosse et une fervente défenseuse de l'éducation pour tous.

Hayley Richardson
Royaume-Uni
Hayley Richardson
Royaume-Uni

Hayley est actuellement responsable de la surveillance des droits humains à la Commission de l'égalité et des droits humains, l'institution nationale des droits humains de Grande-Bretagne. Son travail consiste à évaluer la conformité du Royaume-Uni au droit international des droits humains, à conseiller le gouvernement sur les moyens de mieux protéger les droits humains dans la législation et la politique, et à renforcer la capacité de la société civile et d'autres acteurs à s'engager dans le cadre international.

Peggy Manning
Royaume-Uni
Peggy Manning
Royaume-Uni

Peggy est une défenseure des droits humains et spécialiste des communications dans le secteur culturel, engagée à engager le public à travers les arts pour susciter le débat et inspirer l’action face aux préoccupations locales et mondiales. Son travail dans le secteur caritatif s’est concentré sur la collecte de fonds numérique et événementielle ainsi que sur la stratégie de campagne. Elle est une militante populaire active sur des questions telles que le logement, le changement climatique et les droits humains.

Ronna Lee
Samoa
Ronna Lee
Samoa

Ronna Lee est actuellement assistante sociale pour les étudiant·e·s à l’université du Pacifique Sud sur le campus de Samoa, mais aussi enseignante à temps partiel pour la Media & Journalism School à l’université nationale de Samoa.  Elle est fière d’être Samoane avec des racines chinoises.  Son expérience de travail éclectique comprend des années d'enseignement, de nouvelles présentations, la co-animation d'événements nationaux et régionaux, une conservatrice invitée au Musée national des Samoa et une défenseure passionnée des droits des groupes marginalisés à une éducation de qualité.  

Charles Dean
Samoa
Charles Dean
Samoa

Né et élevé aux Samoa, Charles est passionné par l’éducation et le développement professionnel des jeunes. Il a obtenu une licence en droit de l’Université Victoria de Wellington et a par la suite assumé diverses fonctions de réforme du droit dans les domaines du droit de la famille, de la procédure civile et de la réforme du régime de la drogue ainsi que du droit des droits humains aux Samoa. Plus récemment, il a occupé le poste de conseiller juridique principal pour le Bureau du Médiateur / Institution nationale des droits de l’homme (INDH) des Samoa. Il entreprend actuellement une maîtrise en droits humains internationaux à l’Université d’Essex, en Angleterre.

Fa’aalu Leva’a Faletoese Iuli
Samoa américaines
Fa’aalu Leva’a Faletoese Iuli
Samoa américaines

Fa'aalu Leva'a Faletoese Iuli est la co-fondatrice et directrice exécutive de l’Integrated Commitment to Action and Nurturing (I.C.A.N) Window of Hope et l'ancienne co-fondatrice et directrice exécutive de American Samoa Alliance against Domestic and Sexual Violence (ASADSV). Son travail dans la prévention de la violence a commencé à Sydney en Australie il y a plus de 35 ans au début des années 80 dans les domaines ; du travail des jeunes, de la défense des refuges pour les femmes, la protection de l'enfance, la santé mentale, l’abus de drogues et la toxicomanie. Elle a suivi une formation et a été certifiée spécialiste de la protection multiculturelle de l'enfance auprès du Département des services communautaires de Sydney, en Australie, où elle a passé de nombreuses années dans le gouvernement local et le soutien communautaire au sein de la communauté des îles du Pacifique. La détermination de Fa'aalu à construire et à renforcer la capacité de la communauté à créer des espaces sûrs est essentielle pour combattre les causes profondes de la violence. Dans son rôle actuel, Fa'aalu demeure profondément attachée à des connexions accessibles et durables permettant de démanteler les silos qui empêchent les réponses communautaires coordonnées dans le territoire et les communautés des Samoa sur et hors de l'île. En termes simples et selon ses propres mots « Ma vie est mon travail et tant que je respire, je travaille. »

Yibee Huang
Taïwan
Yibee Huang
Taïwan

Yibee est la directrice générale de Covenants Watch, une coalition comprenant des groupes de défense des droits humains et des organisations de personnes en situation de handicap basée à Taipei, à Taïwan. Elle est titulaire d'un doctorat de l'Université nationale Yang-Ming traitant du Développement d'indicateurs des droits humains. Yibee a une grande expérience du « modèle taïwanais » d'examen des rapports des états parties sur les pactes (PIDCP et PIDESC) et conventions (CRPD, CEDAW et CIDE) relatifs aux droits humains. En association avec d'autres groupes de la société civile, des rapports de qualité viennent rédiger afin de complémenter les rapports officiels sur les droits humains. Yibee est également l'une des rares Taïwanaises à avoir une expérience des mécanismes des droits humains des Nations Unies, par ses procédures d'appel lors de situations d'urgence et par ses soumissions de rapports. En parallèle de ses activités militantes, Yibee effectue un travail de recherche sur l'élaboration d'indicateurs des droits humains et l'évaluation de leurs effets, ainsi que sur l'application des traités relatifs aux droits humains dans les juridictions nationales.

‘Ofa Guttenbeil-Likiliki
Tonga
‘Ofa Guttenbeil-Likiliki
Tonga

‘Ofa travaille à l’autonomisation des femmes tonganes. Elle raconte aux survivants des histoires de violence contre les femmes et les filles, attirant l’attention sur ce problème urgent aux Tonga. ‘Ofa a fondé et a été directrice du Centre de crise des femmes & des enfants de Tonga. Elle a été nominée à deux reprises pour le Prix international du courage féminin du Secrétaire d’État des États-Unis pour son travail dans le domaine des droits des femmes et des enfants à Tonga.

Anne Pakoa
Vanuatu
Anne Pakoa
Vanuatu

Anne Pakoa, fondatrice et PDG de la Vanuatu Human Rights Coalition, enseigne aux défenseurs des droits de la personne. Afin de garantir un accès équitable aux biens sociaux et économiques pour tous, elle les entraine à protéger les droits des indigènes Ni-Vanuatu. Anne est infirmière diplômée et infirmière formatrice de profession. Elle travaille dans le secteur des ONG depuis 22 ans. Elle a créé quelques ONG telles qu’Anne’s Christian Community Health School and Nursing Services, ainsi que Vanuatu Young Women for Change. Elle est également présidente et vice-présidente de plusieurs autres conseils d'administration. Anne a été reconnue par le secrétaire d’État américain et le Commonwealth Fellow pour son engagement extraordinaire dans la lutte pour la justice sociale et a reçu le US Ambassador Women of Courage Award en 2015.  

Trinh Huu Long
Viêt Nam
Trinh Huu Long
Viêt Nam

Trinh Huu Long est le codirecteur de Legal Initiatives for Vietnam (liv.ngo) qui vise à promouvoir les droits de l'homme, la démocratie et l'État de droit au Vietnam par le biais du journalisme indépendant, de la recherche et de l'éducation civique. Les deux principaux projets de LIV sont le Magazine Luat Khoa (luatkhoa.org) et le Magazine Vietnamien (thevietnamese.org). Long est basé à Taipei, Taiwan en tant que chef du bureau de représentation de LIV et rédacteur en Chef du Magazine Luat Khoa. Il a étudié le droit et l'Asie-Pacifique et a publié de nombreux articles sur les questions juridiques et politiques du Vietnam concernant la liberté d'expression, la justice pénale et le constitutionnalisme. 

 

Le Comité consultatif de développement (DAC)

Le Comité consultatif de développement (DAC) de l’Initiative pour la Mesure des Droits Humains (HRMI) est un groupe consultatif qui fonctionne sur la base du bénévolat et qui est composé de personnes expérimentées en matière de développement, d’engagement et de campagnes de sensibilisation à but non lucratif. Le DAC joue un rôle central dans le soutien des efforts de développement de l’HRMI en s’engageant dans la stratégie de collecte de fonds, en renforçant les processus en matière d’engagement et de développement et en aidant à promouvoir les relations avec leurs réseaux de contacts établis.

Jasmine Herlt
Canada
Jasmine Herlt
Canada

Jasmine Herlt est une cheffe de file reconnue en matière de défense des droits humains. Jasmine se consacre à améliorer le quotidien des personnes qui vivent au Canada et dans le reste du monde. Avant de prendre sa retraite plus tôt cette année, Jasmine était directrice générale de l’organisation non-gouvernementale internationale Human Rights Watch (HRW). Jasmine a contribué au lancement ainsi qu’au développement des opérations canadiennes. Pendant près de 20 ans, Jasmine a dirigé, dans le cadre de ses fonctions de directrice générale, les initiatives de l’organisation en matière de sensibilisation, de collecte de fonds et de plaidoyer pour le Canada et était chargée de guider les équipes de développement mondial dans d’autres pays. Avant de rejoindre l’organisation HRW, Jasmine était directrice générale de la Canadian Foundation for AIDS Research (Fondation canadienne de recherche sur le SIDA). Jasmine a débuté sa carrière comme avocate spécialisée dans le droit du travail en tant que juriste interne pour Crown Life Insurance et a pratiqué le droit des sociétés au cabinet d’avocats McMillan, Binch. Jasmine a également siégé à des conseils d’administration d’entreprises et d’organismes à but non lucratif, notamment à l’Hôpital St. Michael, Stop 103 et CI Funds Management.

Julie Verhaar
Suisse
Julie Verhaar
Suisse

Julie Verhaar est une conseillère exécutive internationale pour les organisations à but non lucratif. Elle a plus de 20 ans d'expérience dans la conduite d'opérations commerciales et de collecte de fonds au sein d'organisations non gouvernementales internationales (ONGI). Julie soutient et facilite le leadership des organisations et des agences de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) dans leur développement organisationnel ainsi que dans leur quête de durabilité, de transformation par le changement et dans leur stratégie de croissance mondiale. Julie a plus récemment été secrétaire générale par intérim au Secrétariat international d’Amnesty International. Julie a dirigé l’organisation ainsi que la mise en œuvre d’une initiative de transformation culturelle qui comprenait la création d’une initiative axée sur l’égalité raciale, la diversité ainsi que l’inclusion. Un programme complet destiné à l’ensemble des membres du personnel et axé sur la santé mentale et le bien-être a été mis en œuvre puis enrichi en raison de la pandémie de COVID-19. Julie a occupé d’autres postes au sein d’Amnesty International, notamment : secrétaire générale adjointe et Senior Director Global Fundraising & Engagement (Directrice principale chargée de la collecte de fonds et de l’engagement à l’échelle mondiale). Avant de rejoindre Amnesty International, Julie a occupé des postes à haute responsabilité dans des organisations telles que l’UNICEF, Greenpeace ainsi que la Croix-Rouge néerlandaise. Julie est membre des conseils de surveillance de la Dr. Dennis Mukwege Foundation ainsi que du Global Survivors Fund.

 

Équipe HRMI élargie

Les chercheurs spécialistes des droits humains, les avocats et autres professionnels contribuent à l’élaboration de nos métriques de deux manières : en participant à nos ateliers de travail ou en remplissant notre questionnaire sur les droits civils et politiques dans les pays pour lesquels ils effectuent une veille. Certains de nos experts en droits humains comprennent:

Mariana Dian Agoston
Stages
Mariana Dian Agoston
Brésil

Mariana est une étudiante brésilienne en dernière année à l’Université pontificale catholique de São Paulo, au Brésil, poursuivant sa licence en Relations Internationales. Ses expériences, notamment dans le secteur public, lui ont permis de définir un parcours professionnel dans le domaine des droits de la personne en Amérique latine.

Shaan Badenhorst
Analyste de recherche
Shaan Badenhorst
Analyste de recherche
Nouvelle-Zélande

En tant qu’analyste de recherche chez Motu Economic & Public Policy Research en Nouvelle-Zélande, Shaan s’emploie à acquérir les connaissances et l’expérience nécessaires pour entreprendre un doctorat en économie de la santé. Il a terminé son Honours degree en économie à l’Université d’Auckland en 2018. Né en Afrique du Sud, il parle l’anglais et l’afrikaans. Il est passionné par la recherche sur la relation entre les résultats en matière de santé et d’éducation des enfants.

Ryan Bakker
Équipe des PCP
Ryan Bakker
Équipe des paramètres civils et politiques
États Unis

Politologue, Ryan se consacre à l’étude et à la résolution des causes des inégalités sociales au moyen de méthodes scientifiques sociales. Son activité de recherche et ses enseignements concernent la recherche et l’évaluation par sondage, la politique ainsi que les conflits internationaux et le terrorisme. Ryan enseigne au Département de Sciences Politiques de l’Université de Géorgie, il est Directeur du Center for the Study of Global Issues, et il apporte son expertise au développement de nos paramètres Civils et Politiques. Il a obtenu son doctorat en sciences politiques à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill en 2007.

Scott Edwards
Conseiller
Scott Edwards
Conseiller
États Unis

Scott est Conseiller Principal pour Amnesty International. Il travaille actuellement sur l’utilisation pratique des technologies de l’information et de la communication pour la veille et la recherche sur respect des droits humains. Scott fait bénéficier HRMI de ses vastes connaissances sur les crises relatives aux droits humains dans le monde entier, et nous aide à prendre contact avec de potentiels répondants d’enquête. Aux États-Unis, Scott a été Directeur de la Défense des Droits pour l’Afrique et Directeur de l’Unité de Prévention et de Réponse aux Crises. Il est Maître de Conférences à l’Université George Washington de l’École Elliot des Affaires Internationales. Il a effectué son doctorat en Sciences Politiques à l’Université Urbana-Champaign de l’Illinois.

Bruna Fontes
Outreach
Bruna Fontes
Latin America Outreach
Argentina

Bruna holds a Bachelor’s degree in International Relations from the São Paulo State University (UNESP) and is currently a Law student at the University of Buenos Aires (UBA). She is also a passionate human rights and climate activist. Her fields of interest include Human Rights in Latin America, Climate Refugees and the intersection between International Relations and Film.

Sylvia Frain
Engagement Pacifique
Sylvia Frain
Consultant en engagement Pacifique
Nouvelle-Zélande

Sylvia vit actuellement sur l'île de Waiheke, à Aotearoa en Nouvelle-Zélande. Elle aime le « waka ama » (canoë-kayak) et passer du temps à la fois sur et dans l'océan.  Elle est associée de recherche au Micronesian Area Research Center de l'Université de Guam et est l'une des co-fondatrices du Everyday Peace Initiative, une entreprise sociale qui aide les gens et les communautés à bâtir la paix à l'aide des données, de l'éducation et de la recherche. Sylvia a obtenu son doctorat en 2017 au National Centre for Peace and Conflict Studies de l'Université d'Otago à Dunedin, et a été en 2018 la première boursière postdoctorale du Pacific Media Center de l'Université de technologie d'Auckland.

Zemfira Gogueva
Sensibilisation
Zemfira Gogueva
Sensibilisation
Russie

Zemfira fait actuellement un master Human Rights and Democratization in the Caucasus, à Erevan (Arménie), et attend avec impatience son deuxième semestre à Tbilissi (Géorgie). À l'avenir, Zemfira espère poursuivre une carrière dans les domaines des droits de l'homme et travailler dans une organisation à but non lucratif qui contribue à garantir les droits à l'éducation.

Danny Hill
Équipe des PCP
Danny Hill
Équipe des paramètres civils et politiques
États Unis

Danny est un politologue convaincu de l’utilité des méthodes en sciences sociales pour améliorer notre connaissance des conditions des droits humains, ainsi que de l’efficacité des efforts faits pour améliorer ces conditions sur le terrain. Son programme de recherche porte principalement sur le droit humanitaire et sur les pratiques relatives aux droits humains, les conflits politiques violents, la répression et la dissidence. Danny donne des cours sur les conflits, les organisations internationales, les relations internationales et les méthodes en recherche quantitative à la School of Public and International Affairs (SPIA) de l’Université de Géorgie. Danny fait partie de notre équipe pour les Droits Civils et Politiques. Il a obtenu son doctorat à l’Université d’État de Floride en 2012.

Rāwā Karetai
Conseiller - Handicap et SOGI
Rāwā Karetai
Conseiller - Handicap et SOGI (Orientation sexuelle et identité de genre)
Nouvelle-Zélande

Rāwā est passionné par les communautés dont il fait partie, ayant fait l'expérience et s'identifiant comme membre des communautés Arc-en-ciel, Handicap et Indigène. Il travaille entre Wellington et Christchurch en Aotearoa, en Nouvelle-Zélande. Rāwā a une grande expérience de la société civile et de l'approche intergouvernementale pour aborder des questions complexes. Il a des compétences en matière de changement et de développement organisationnels, de stratégie et de gestion, de conseil académique et de conseil universitaire, de Te Ao Māori et de développement des capacités. Rāwā est le conseiller principal pour la transformation du système au sein de la direction du handicap du Ministère de la Santé - une approche intergouvernementale pour réformer le secteur du handicap en Nouvelle-Zélande, également connue sous le nom de « Enabling Good Lives ».

Julia de Cresci Oliveira Matsuda
Stages
Julia de Cresci Oliveira Matsuda
Stages
Brésil

Julia est une militante des droits humains. Elle est étudiante en droit à la State University of Londrina, où elle y dirige l'équipe de procès simulés du campus. Son principal domaine d'études est le droit international et elle espère poursuivre une carrière de fonctionnaire international.

Amanda Murdie
Équipe des PCP
Amanda Murdie
Équipe des paramètres Civils et Politiques
États Unis

Politologue, Amanda dévoue sa recherche à soutenir les acteurs de la société civile qui travaillent à améliorer les droits humains dans les pays répressifs. Elle enseigne dans le domaine du terrorisme, de la guerre et de la sécurité des personnes et des interventions internationales à la School of Public and International Affairs (SPIA) de l’Université de Géorgie. Elle a publié  plusieurs dizaines d’articles sur ses recherches et elle est l’actuelle éditrice en chef de la International Studies Review. Elle participe à la mise en place et au développement des indicateurs relatifs aux Droits Civils et Politiques d’HRMI. Amanda a obtenu son doctorat à l’Université d’Emory en 2009.

Beatriz Fagionato Oliveira
Sensibilisation
Beatriz Fagionato Oliveira
Sensibilisation
Brésil

Beatriz est étudiante en droit et militante des droits de la personne au Brésil. Elle participe à des groupes de recherche et elle est passionnée par les concours de droit international et de droits de la personne. Sa recherche fondamentale porte sur la démocratie en Amérique Latine et elle espère poursuivre une carrière dans ce domaine.

Brian Root
Conseiller
Brian Root
Conseiller
États Unis

Brian est Analyste Quantitatif à Human Rights Watch, où il est responsable de l’analyse des données dans les rapports de l’organisation. Il fournit des conseils sur la collecte des données quantitatives et donne des formations sur les statistiques ainsi que sur la méthodologie de recherche. La grande expérience de Brian dans les données quantitatives relatives aux droits humains a été très précieuse pour l’élaboration de la méthodologie de notre étude pilote sur les droits civils et politiques. Il a participé aux ateliers de travail d’HRMI et il nous aide à prendre contact avec de potentiels répondants d’enquête. Brian a obtenu son doctorat en développement international à l’École de Droit de l’Université de Tulane.

Pablo Santos-Pineda
Recherche
Pablo Santos-Pineda
Recherche
États Unis

Pablo est un analyste de recherche passionné qui aime apprendre de nouvelles langues et cultures. Il se concentre particulièrement sur la compréhension des approches autochtones de la politique et de l'économie dans le but de faire progresser les droits humains, économiques et culturels.

Begümhan İdikut Şimşir
Sensibilisation
Begümhan İdikut Şimşir
Sensibilisation
Turquie

Begüm est une étudiante en dernière année de droit à l'Université Turque Allemande d'Istanbul, en Turquie. Elle est fréquemment plaidante, Pictetiste et membre de l'équipe académique de Themis Court Simulations. Ses principaux domaines de recherche sont le droit international public, le droit des conflits armés et les droits de l'homme. Elle travaille actuellement en tant que jeune chercheuse dans le cadre du projet « Jeunesse et chercheurs » de l'UNESCO.

Vibhaa Sreedharan
Sensibilisation
Vibhaa Sreedharan
Sensibilisation
Inde

Vibhaa est à sa 4e année de faculté de droit à l’Académie Shanmugha. Elle est passionnée par les droits de l'homme et est impatiente de faire sa part pour aider les gens à comprendre leurs droits et à s'assurer qu'ils leur sont accordés.

 

 

Nous sommes désolés. Les informations biographiques sur les stagiaires sont disponibles uniquement en anglais.